Je me confine sainement #12

Je me confine sainement #12

Alexandra Gatel est enseignante au Département Diététique.
Elle te donne rendez-vous chaque mardi et jeudi pour des conseils nutritionnels au top.

Le Conseil Santé

« Manger de saison et local », une évidence ! C’est bon, moins cher (souvent), cela peut être plus riche en nutriments et cela évite de gaspiller beaucoup d’énergie dans le transport ou pour chauffer des serres. Logique.

Mais quand on vit à Bruxelles, on n’a pas forcément la chance d’avoir un jardin et des parents ou grands-parents qui cultivent un potager pour nous apprendre ce qui pousse le 15 mai en Belgique.

Alors voici un coup de pouce pour vous repérer : actuellement chez les maraîchers on trouve plein de petites feuilles vertes, tendres et goûteuses, voyez plutôt : roquette, jeunes pousses de laitues (feuilles de chêne, batavia, …) ou mizuna (de la famille des choux, ce sont des feuilles dentelées légèrement piquantes que l’on peut consommer crues en salade ou sautées dans un wok).

On trouve également des jeunes oignons, des radis, de l’ailette (du jeune ail aux saveurs douces qui se cuisine comme les jeunes oignons), on trouve aussi les primeurs c’est à dire les tout tout jeunes légumes : petits navets, premières courgettes, bettes, et asperges blanches ou vertes…

Les herbes aromatiques pointent également : persil, coriandre, estragon, …et viendront agrémenter vos vinaigrettes (ajoutez des feuilles d’estragon ciselées dans une salade verte par exemple).

Et puis les fraises, haaaaa, enfin ! Mais attention, toutes ne sont pas cultivées en serres froides.

Enfin il reste encore quelques légumes de cet hiver : des betteraves, des carottes, du poireau, du céleri rave, des chicons, …

Mais pour l’instant, on se modère sur les aubergines, les poivrons, les tomates et les brocolis qui restent des légumes de fin d’été.

Je cuisine un peu, beaucoup, passionnément …

Un petit air d’Asie : Wok de légumes au poulet, super facile, super rapide, …

1 poireau, 1 oignon, 2 carottes, 1 botte de mizuna, 2 blancs de poulet, 3 c. à s. de sauce soja, 10 brins de coriandre, (une petite poignée de cacahuètes, un filet d’huile de sésame, facultatif mais bien meilleur).

Laver la mizuna. Laver et émincer le poireau, les carottes, l’oignon. Couper le poulet en lanières. Dans une grande poêle, chauffer l’huile, sauter le poulet, ajouter les légumes (sauf la mizuna). Cuire 4-5 minutes à feu vif, en remuant vivement, sans brûler. Ajouter la mizuna, cuire encore une minute à feu vif. Ajouter la sauce soja et bien mélanger.

Servir avec de la coriandre ciselée, éventuellement quelques cacahuètes hachées et un filet d’huile de sésame.

Le truc : les légumes frais peuvent être remplacés par un sachet de légumes pour wok.

Une petite deuxième pour la route

Vous connaissez surement mais j’en profite pour vous y faire penser : les bonnes tartines au fromage blanc, ça c’est du belche !


Tartiner généreusement une belle tranche de pain avec une bonne maquée. Saler, poivrer, ajouter une pointe de paprika, on détaille des petites tranches de radis bien fermes, un ou deux jeunes oignons finement ciselés (ou de l’ailette si vous en trouvez), à votre guise. Pour les gourmands de verdure vous pouvez ajouter une touche de cressonnette.

Le truc : en version à l’italienne, on peut opter pour de la ricotta, quelques tomates confites, une bonne poignée de roquette ciselée, et quelques tours de moulin à poivre.

Je me confine sainement #12
Retour en haut