Je me confine sainement #10

Je me confine sainement #10

Le coin des grignoteurs

Lorsque l’on ne se sent pas bien dans sa peau, le printemps peut être synonyme de la recherche du régime miracle qui permettra de faire disparaître quelques bourrelets ou même d’être plus mince…alors qu’on est déjà mince.

Un régime hypocalorique est une alimentation adaptée qui apporte moins d’énergie que le corps n’en dépense pour favoriser une utilisation de notre propre masse grasse…qu’importe le type de régime (Dukan, hyperprotéiné, sans féculents, sans graisse, soupe aux choux…) …, hé bien je vais vous le dire : ça marche ! Ça marche même super bien !

Vous me voyez venir, il va y avoir un « mais » : 80% des personnes qui ont perdu du poids en pratiquant un régime vont le reprendre dans l’année, 95% dans les trois ans. Ok, on fait des efforts, on perd du poids puis on le reprend, ce n’est pas si grave…au moins on a passé l’été à l’aise.

Oui, sauf qu’il va rester des traces de ces expériences : le corps va s’adapter au manque de nourriture, diminuer ses propres dépenses…afin de survivre à ces périodes de disette. Au fur et à mesure des pertes et reprises de poids, le poids augmente, relançant l’envie de pratiquer un nouveau régime. Et 10 ans après, on se voit en photo et on se dit « je n’étais pas si mal à ce moment-là, finalement ».

Le second effet…c’est la vengeance. Lorsque l’on mange sa (délicieuse) grosse salade de légumes voire son milk-shake hyperprotéiné alors que les autres se délectent de barbecues et de tartes à la fraise, hé bien au bout d’un moment, on commence à être de mauvaise humeur, à penser à la nourriture tout le temps, à rêver de tartines volantes quand on se prive de pain (anecdote de consultation véridique J) ou de pita bien grasse et puis un jour, on craque, on s’empiffre et on s’en veut…

Alors, ce printemps ne faites pas de régime et si vous ne savez pas quoi faire pour vous sentir mieux, vous pouvez déjà lire les 9 premiers épisodes du coin des grignoteurs, à bon entendeur !

Le conseil Santé

Nombreux d’entre vous aiment sans doute le moment de l’apéro, il symbolise la fin de journée, les amis, la détente, il insuffle dans nos têtes la bonne humeur…L’alcool est une molécule psychoactive (c’est pour cela qu’au début ça met de bonne humeur) métabolisée par le foie. A ce jour, nous savons que l’alcool est un produit qui peut avoir des conséquences sur la santé quelque soit la quantité absorbée.

Il est conseillé (pour éviter au maximum les effets indésirables sur la santé) de ne pas consommer plus de 10 unités d’alcool par semaine et d’avoir de nombreux jours où il n’y a pas de consommation. Une unité correspond à un demi de bière, à un verre de vin (Il y a 7 verres de vin  dans une bouteille), à un petit verre d’alcool, (il y a 20 à 25 verres dans une bouteille de  whisky, vodka, tequila) Une bière spéciale corresponde à 2-2,5 unités . Les plus raisonnables parmi vous diront « ho bah ça va », d’autres peuvent se poser des questions par rapport à leur consommation habituelle…bref chacun a sa vision de la chose.

Mais dans tous les cas, quelque soit votre choix, ne pas boire, boire un peu ou beaucoup, ne vous mettez pas en danger,  ayez un bon pote qui vous aidera et prenez soin de vos amis.

Je cuisine un peu, beaucoup, passionnément …

Deux mocktails pour des apéro sympas et sans alcool.

Spritz encore meilleur que le vrai : 1 petite bouteille de Crodino (style d’Apérol sans alcool), le jus d’une demi orange, 25 cl d’eau très pétillante, une poignée de glaçons et un rondelle d’orange. Verser le Crodino, ajouter les glaçons, le jus d’orange et enfin l’eau pétillante, mélanger et déguster.

Ginger mocktail : 3 c. à s. de sirop de gingembre, une demie limonade aromatisée (la framboise est vraiment bien mais ce n’est pas facile à trouver, sinon citron, fraise), 20 cl d’eau pétillante, une poignée de glaçons, une rondelle de citron, une feuille de menthe.

Verser le sirop de gingembre dans un grand verre, ajouter les glaçons, la limonade, l’eau pétillante, mélanger. Ajouter la rondelle de citron et décorer avec la feuille de menthe

Je me confine sainement #10
Retour en haut