Je me confine sainement #9

Je me confine sainement #9

Alexandra Gatel est enseignante au Département Diététique.
Elle te donne rendez-vous chaque mardi et jeudi pour des conseils nutritionnels au top.

Le coin des grignoteurs

Armoires pleines ou armoires vides ?

Lorsque l’on est un grignoteur et que l’on estime que c’est un problème, on peut avoir tendance à pratiquer le « bon, je n’achète plus de biscuits, glace, chocolat, chips, comme ça je suis sûr(e) de ne pas craquer ».

Cela peut fonctionner…un temps, parce que le jour où on en rachète, c’est la vengeance ! Et pour être certain de ne pas craquer demain, on va finir le paquet…même si on n’avait pas vraiment envie de tout le paquet…

Pour se soigner de ces pratiques de tout ou rien, on peut tenter l’expérience inverse, au lieu de ne pas acheter, on en achète beaucoup, beaucoup, beaucoup, tellement qu’on est absolument certain de ne pas pouvoir tout terminer.

La règle : dès qu’on a envie de manger, on s’octroie inconditionnellement le droit de manger…mais en prenant soin de choisir l’aliment qui nous fait vraiment plaisir, en le dégustant, sans autre activité, en l’appréciant et en se disant qu’il y en aura tout à l’heure si on en a encore envie, demain et après-demain aussi. Tous les éléments de cette règle sont importants.

Lorsque vous sentez que vous n’avez plus de plaisir à manger cet aliment, arrêtez-vous. Dès que vous trouvez qu’il y a moins d’aliments dans l’armoire, vous en rachetez. Vous ne devez manquer de rien.

Si vous tentez cette expérience, laissez-vous au minimum une semaine, idéalement 15 jours pour observer ce qui se passe et décidez quelle est la meilleure solution pour vous !

Le conseil Santé

Nous avons besoin d’environ 3 litres d’eau par jour, la moitié est apportée par les aliments que nous mangeons (légumes, fruits,…), nous devrions consommer 1,5 à 2l d’eau via les boissons.

La seule boisson indispensable c’est l’eau : eau plate, pétillante, aromatisée. Vous pouvez également comptabiliser le thé, le café, les infusions chaudes ou froides à condition qu’elles soient sans sucre.

Si vous avez du mal à boire suffisamment, sélectionnez des boissons qui vous font plaisir : un bon thé, une tisane que vous appréciez. Mettez en place des rituels du type « chaque fois que je rentre dans la cuisine, je bois un verre d’eau », « dès que je fais une pause, je me sers une boisson chaude », vous pouvez également utiliser des applications spécialisées sur votre téléphone.

Je cuisine un peu, beaucoup, passionnément …

Allez aujourd’hui une recette qui sent les vacances, le soleil…un peu plus longue que d’habitude mais vous m’en direz des nouvelles !

Pâtes au thon sauce aux légumes du sud et citron confit, pour 2 !

160-200g de pâtes type spaghetti ou linguine
1 boîte de thon
1 boîte de tomates pelées ou tomates cerise
1 oignon rouge, 1 poivron rouge, 1 courgette
2 gousses d’ail
1/4 de citron confit
Un bouquet garni composé de thym, romarin, laurier (facultatif)
Une pincée de piment d’Espelette (ou autre piment)
Une pincée de paprika fumé (facultatif)
2 branches de persil plat
2 c. à s. d’huile d’olive
2 c. à s. de chapelure
Sel, poivre

  • Eplucher les légumes et les couper en morceaux assez petits..
  • Eplucher les gousses d’ail.
  • Laver, sécher et émincer le persil plat.
  • Egoutter le thon.
  • Hacher le citron confit.
  • Dans une casserole, chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive, ajouter les oignons et cuire quelques minutes.
    Ajouter le poivron, la courgette, le bouquet garni et les tomates.
    Presser l’ail et ajouter le citron confit, le piment d’Espelette et le paprika fumé. Laisser cuire 30 minutes à feu doux.
  • Pendant ce temps, chauffer une casserole avec 2-3 litres d’eau, ajouter 1 c. à c. de sel par litre d’eau.
  • Après 30 minutes de cuisson ajouter le thon à la sauce, et cuire encore 10 minutes.
  • Cuire les pâtes en fonction du temps prévu sur l’emballage.
  • Egoutter les pâtes et les mélanger à la sauce pâtes durant 3 minutes. (c’est le secret !)
  • Servir, ajouter le persil plat, la chapelure, le reste d’huile d’olive, deux tours de moulin à poivre.

Le truc du jour

Dans les recettes du Sud de l’Italie, la chapelure était parfois utilisée à la place du fromage, plus cher. Cela va particulièrement bien avec les sauces à base de poisson ou de fruits de mer…

Je me confine sainement #9
Retour en haut